AS Saint-Genis Ferney Crozet


2018-2019
News
L'INTERVIEW DU MOIS
< | >

L'INTERVIEW DU MOIS

Publié le 01 janvier 2019 par

Avec STEVE LAURETI

 

Pour notre deuxième édition de l’interview du mois, on a eu l' occasion d’échanger avec Steve Laureti, Directeur technique du club et Responsable des catégories jeunes. Salarié du Club depuis 2015, le rôle de Steve est crucial dans la définition de l’identité du jeu car c’est sous ses conseils que les jeunes joueurs apprennent la technique du jeu, le positionnement sur le terrain, les notions de 2-4-1, 3-3-1, 3-5-2, et plein d’autres notions qu’un joueur doit comprendre lorsqu’il dispute un match et communique avec ces coéquipiers et son éducateur.

 

 

Ainsi, avant de commencer cette interview, on a demandé à Steve de nous expliquer le rôle d'un directeur technique...

Steve : Dans un premier temps, mon rôle consiste à gérer le fonctionnement de toutes les catégories d’équipes afin que la coordination se déroule correctement entre les 3 sites du Club (Stade de St-Genis, Stade de Ferney-Voltaire, et Stade de Crozet). Sachant que nos jeunes évoluent sur ces trois sites, mon objectif est que toutes les séances d’entraînement fonctionnent identiquement et que tous les joueurs reçoivent la même éducation footballistique. Le deuxième point très important concerne le projet sportif que le club a mis en place en 2017. En tant que directeur sportif, mon rôle est de veiller à ce que tous les éducateurs adhèrent au projet sportif. Enfin, le dernier point, c’est de gérer la partie administrative du club qui englobe les licences, les matchs, etc. 

 

Comme on peut le constater, le rôle du directeur technique et sportif est assez complet et primordial pour un club. Peux-tu nous dire comment on devient directeur technique ?

Steve : Il faut être passionné par ce qu’on fait. C’est depuis l’âge de 5 ans que je joue au foot. Ensuite, il faut passer des formations et notamment pour devenir éducateur sportif j’ai fait une formation BPJEPS (Brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport, plus d’informations sur http://www.formation-bpjeps.com). C’est un métier qui demande quelques sacrifices, car les semaines sont chargées avec les entrainements, et les weekends avec les matchs, mais au final, si on est vraiment passionné par ce sport, on peut y réussir.

 

Justement, comment se gère une séance d’entraînement ?

Steve : Les séances d’entraînement sont programmées à l' avance et correspondent aux différents cycles de travail pour les différentes catégories. Après avoir préparé les séances et les cycles d’entrainements, je les envoie aux éducateurs pour qu’ils essayent de reproduire une séance-type. Après, c’est libre à chaque éducateur de les adapter selon le niveau des joueurs ou de la pratique du jeu. L’objectif commun est de faire progresser les enfants. 

 

Et comment se gère une séance d’avant-match (Steve nous a reçu avant le match contre Aix-Les-Bains) ?

Steve : Pour les séances d’avant-match, j’ai mon petit rituel : la veille du match, je prépare mon match avec les petites feuilles pour expliquer ce qu’on a travaillé la semaine et comment on va appliquer ce travail. Je viens 3 heures avant le coup d’envoi, je passe tout en revue, et je passe du temps avec les joueurs car c’est très important de les motiver et démontrer qu’on est avec eux. 

 

Aujourd'hui il y a un match très important, vous jouez Aix …

Steve : Cela peut être un tournant de la saison car ils sont quatrième juste derrière nous. Si on gagne, on peut les éloigner à 8 points. Après on va à Cluses qui est le deuxième, on rejoue Bourg et puis on a un match chez le premier le 27 janvier. Donc le match d’aujourd’hui est très important. Perdre aujourd’hui pourrait nous mettre dans une situation plus compliquée et nous éloigner du haut du tableau. Et puis, avec les matchs retours la saison est encore longue... Mais notre objectif reste le même et c’est le maintien. En revanche, vu la qualité de notre équipe, je suis convaincu qu’on va faire beaucoup plus et notre objectif peut être revu à la hausse. Mais dans un premier temps, c’est vraiment le maintien qui prime, après si on peut voir plus haut, on ne va pas se gêner...

 

Quel est le système de jeu pour le match d’aujourd'hui ?

Steve : C’est toujours une défense à 3. En revanche, on va passer à un milieu à 4 ce qui nous fera un système 3-4-3, plus offensif. Je demanderai aux joueurs d’aller « harceler » le porteur de balle car avec un terrain en mauvais état, l’objectif est de déplacer le ballon dans le camp adverse le plus rapidement possible et d’exercer un pressing très fort pour récupérer le ballon le plus haut possible. 

 

Donc, ta « sauce secrète » pour aujourd'hui c’est un système 3-4-3 ?

Steve : Oui, c’est le 3-4-3. Il est vrai que d’habitude on joue en 3-5-2 avec une grosse densité au milieu du terrain. Aujourd’hui, on va essayer de passer avec 3 attaquants pour empêcher la première relance adverse. 

 

L’objectif de saison est clair, tu peux nous donner un objectif pour ce match ?

Steve : Les 3 points... en essayant de retrouver un peu plus de notre solidité défensive car cela fait quelques matchs qu’on encaisse des buts. Donc, en plus de la victoire, c’est la solidité défensive que je souhaiterais voir aujourd’hui.

 

On arrive à la fin de cette discussion... Si jamais tu finis dans les trois premiers, avec une montée en ligue, tu feras quelque chose de particulier ?

Steve : L’année dernière j’avais un gage de me raser la tête (rires). C’était une belle année qui était une année historique pour le club...  Aujourd’hui, le maintien de nos U15 en ligue serait aussi historique. On fera les comptes en fin de l’année et de la qualité de nos futures U15... On verra. Si on finit dans les 2-3 premiers, un gage se définira naturellement.

 

Pour finir, un pronostic pour aujourd'hui ?

Steve : 1-0 pour nous.

 

Nos U15 ont finalement gagné 5 – 0 contre Aix-les-Bains ! Les consignes de solidité défensive et une attaque à 3 étaient appliqués à la lettre ... 

 

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.